Bienvenue sur le mini-site de l'élevage

La chatterie au complet ( éleveur et Maine Coons ) vous souhaite une excellente visite virtuelle de leur sphère.

Si vous avez des questions sur les chatons disponibles, sur les projets de futurs mariages, que vous souhaitiez prendre un rendez-vous, ou toute autre interrogation, n’hésitez pas à contacter l’élevage.

Réactif et disponible, l’éleveur se tient à votre disposition.

Si vous recherchez plus de documentations sur la race Maine Coon et que vous souhaitez en savoir plus sur la chatterie, rendez-vous sur le site officiel de l’élevage: ARMONICAT.FR

Les Maine Coons

Les Maine Coons sont les représentants d’une des plus vieilles races naturelles nord-américaines. Ce sont des chats de grande taille avec une fourrure épaisse mi-longue. Aujourd’hui très « en vogue » en France, ils sont appréciés pour leur look « sauvage » rappelant le lynx, leur gabarit, leur gentillesse et leur côté « chat-chien ». Ils sont souvent choisi pour leur facilité d’adaptation à toute nouvelle condition de vie ( ce qui est vrai, tant que suffisamment d’attention leur est apportée … ). En savoir plus…

Avant l’adoption d’un chaton…

Résumé des questions à se poser avant de sauter le pas et de se précipiter dans une élevage de Maine Coon pour faire l’acquisition d’un chaton ( ou de tout autre animal de compagnie d’ailleurs … ). Avez-vous bien mesurer tous les paramètres à prendre en ligne de compte ? Quelles sont vos motivations ? Ne découlent-elles pas d’une lubie ou autre caprice ? Pourquoi ne pas se précipiter ? Comment conduire son choix ? Avez-vous pris en compte son espérance de vie par rapport au temps que vous avez à lui adresser quotidiennement ? Ou s’adresser pour ne pas se faire escroquer et faire un choix judicieux ? En savoir plus…

Standard du chat Maine Coon

Abrégé du descriptif du standard LOOF du Maine Coon ( Livre Officiel des Origines Félines ) Un chat massif et rustique d’origine naturelle d’un flegme légendaire d’une fidélité « sans bornes » et d’une gentillesse incomparable. Un chat aussi majestueux qu’il est docile. En savoir plus…

LES CHATONS A ADOPTER

Pour voir les petits Coons disponibles et peut-être découvrir votre futur compagnon de route

Voir les chatons disponibles

Iltahaa-femelle maine coon - 78 jrs sur la photoAdopter un chaton

Avez-vous suffisamment poussé la réflexion, avant de vous décider à parcourir les petites annonces ( ou autres …) et à adopter un chaton ?

N’achetez jamais sur un « coup de tête » !

L’adoption d’un animal de compagnie n’a rien de dérisoire. Il ne faut pas mélanger produits de consommation et animaux de compagnie, hors, à voir l’actualité des SPA et autres refuges en France, on s’aperçoit que beaucoup de monde ne fait pas la différence…

Reposez-vous les questions principales : le choix de la race est-il judicieux et en accord avec vos attentes ? Avec votre disponibilité, votre logement ?

Si oui, alors vous allez pouvoir vous demander : Ou trouver et acheter un chaton avec un minimum d’informations sur sa provenance ?

Quoiqu’il en soit, quand on adopte, il faut se préparer à une implication ( affective et financière ) sur longue durée.

Concrètement, les engagements sont :

En premier lieu, quand le chaton rejoint votre foyer, tout juste sevré, il faudra s’en occuper, il demandera pas mal de surveillance le temps de découvrir son nouvel habitat ainsi que les nouvelles règles à suivre… C’est la continuité de sa période d’éducation. IL FAUT ETRE INDULGENT ( et un peu patient ! Selon les caractères :D ), POUR LUI, TOUT EST NOUVEAU !!

Le chaton a besoin d’une alimentation de qualité et en quantité suffisante. Il est « de bon ton » de penser à l’avance que cela entraîne un certain budget ( histoire de ne pas être surpris …).

Il faudra aussi penser à lui apporter les soins nécessaires à son entretien et hygiène : Démelage de poils, anti-parasitaires, vermifuges, désinfection de bacs à litière … ( pensez que les soins sont souvent différents d’une race de chat à une autre, on peut facilement passer d’un brossage par semaine à un brossage par jour … )

Si vous voulez développer une vraie complicité, chaque jour, il sera indispensable d’interagir avec votre animal ( dès que possible, multipliez les jeux et les activités en commun ).

Evidemment, pensez à l’avance à étudiez les possibilités qui s’offrent à vous pour le faire garder lorsque vous prévoyez de vous absenter un certain moment et qu’il vous est impossible d’emmener votre « bébé » avec vous …

mainecoons issus du mariage de Gimbya ( F3 ) et Erwin ( outcross ) acheter un chaton ( ou un chat ) ?

Si vous avez bien mesuré les conséquences et l’impact qu’un acte tel que « adopter un chaton » peut avoir dans votre vie, alors, il est peut-être temps de vous mettre en quête de votre futur compagnon.

Quatre principaux choix s’offrent à vous.

  • L’option 1 qui n’est pas des moindres : C’est dans le cas ou vous n’êtes pas forcément arrêté sur une race en particulier. Un bon geste qui permet d’aider les nombreux refuges et SPA existants ( et de faire des « poilus heureux » ). Et qui sait, peut-être qu’en en visitant plusieurs, vous tomberez nez à nez avec le chaton de vos rêves ou un véritable coup de coeur … Pour un tarif accessible, vous pourrez trouver sans peine un chaton à adopter qui soit identifié, vacciné, stérilisé et souvent déjà éduqué.
  • Option 2 : Dans les commerces type animaleries ou l’on ne connaît pas trop la provenance des animaux … Pour plusieurs raisons, les animaleries en général ont assez mauvaise réputation. Souvent à cause de tous les scandales liés à l’hygiène de vie, au manque de socialisation, aux conditions de transport, à de potentielles filières qui en profiterai pour écouler des chats et des chiens avec de faux papiers … Ceci dit, il y en a forcément quelques unes qui travaillent consciencieusement. A vous de voir …
  • 3e option : Par la presse papier et le web pour parcourir différents journaux et autres sites web spécialisés contenant des rubriques « annonce chaton« . A vous de trier …
  • La 4e option, sans doute la plus sûre, si on prend soin de s’adresser à quelqu’un de « professionnel » : Achetez un chaton dans une chatterie : C’est la meilleure solution quand on est sûr de vouloir opter pour un chat de race précis qui soit déclaré, inscrit au Livre Officiel des Origines Félines, et issus de reproducteurs dépistés sains de maladies génétiques propre à la race.

En conclusion, prenez le délai nécessaire à votre réflexion, rappelez-vous que faire jouer la proximité par facilité est rarement le bon choix, et bien sûr, évitez les réseaux parallèles ( vente dans la rue, sur les marchés … )

Jabali de Armonicat - Chat Maine Coon brown blotched tabby

Le Maine Coon

Initialement, il était appelé « chat du Maine » ou « Maine Shag ».

Le Maine Coon est une race estimée comme typiquement américaine et c’est l’un des plus gros chats domestiques. C’est un incomparable chat de compagnie, il est tranquille, doux, joueur et affectueux. Petit, il ressemble à une boule de poil surmontée de deux oreilles. Il ne craint pas le froid, il a hérité d’une fourrure lourde et soyeuse quasi-hermétique qui le rend insensible au intempéries. ( Ce n’est pas pour autant qu’ils souhaitent passer leur vie dehors, ils sont quand même très attachés à leur confort !! …)

Le doux géant atteint l’âge adulte aux alentours de quatre ans, son duvet est remplacé par une fourrure dense et il termine sa transformation pour devenir un animal lourd, musculeux, robuste et rustique.

L’aspect du Maine Coon

Il a un corps long, une poitrine large et un dos plat, ses pattes sont fortes et massives, ses pieds sont ronds et larges avec des touffes de poil qui sortent entre les orteils. Sa queue fait la longueur de son corps pour se terminer en panache. Son pelage est court sur le dos et les épaules, et plus long sur le ventre et les membres postérieurs. Sa tête est de taille moyenne, placée sur un cou puissant. Le museau doit être carré avec un menton ferme et des pommettes élevées. Les oreilles, assez grandes terminées par des lynx-tips sont placées haut sur la tête. ( l’espace entre les deux oreilles doit être d’à peu près d’une oreille ) Les yeux sont vifs, grands et bien séparés légèrement orienté vers la base des oreilles.

L’entretien

Les soins à lui apporter niveau toilettage sont assez simples, Il faut le brosser et le peigner une à deux fois par semaine et prendre le temps de lui enlever doucement les nœuds qui se forment au niveau de la poitrine et de l’estomac. ( ceci-dit, tous les coons n’ont pas le même poil, certains s’emmêlent plus que d’autres … )

Sa taille et son poids

La taille et le poids du Maine Coon sont souvent au centre de vives discussions, certaines légendes parlent de chats pesant jusqu’à dix-sept ou dix-huit kilos … Ce qui paraît d’ailleurs très peu probable, surtout dans la nature ou la vie à l’état semi-sauvage est bien trop difficile pour qu’un animal se permette un surpoids pareil par rapport à la moyenne … Cela dit, physiquement, il reste tout de même l’un des plus gros spécimen de la famille des chats domestiques. Les filles peuvent varier de quatre à sept kilos ( de ce que l’éleveur a pu observer … ), et il n’est pas rare de trouver des mâles de 8 à 10 kg ( mais tous ne sont pas voués à monter si haut dans le poids, comme dans toutes les races, certains sont plus grands que d’autres … ) Il n’en reste pas moins qu’il ne faut pas faire une fixation sur le poids … Un chat trop lourd n’a pas toutes ses capacités physiques ( et l’obésité n’est bonne pour aucun mammifère …).

CHATONS MAINE COON A VENDRE

Avant toute chose, dans l’idée d’apporter une petite contribution aux campagnes de sensibilisation, l’éleveur invite les visiteurs à lire : Êtes-vous bien certain de vouloir adopter un chaton ?

Tout chaton proposé à l’adoption est né de parents issus de lignées suivies. Tous les reproducteurs ont passés avec réussite les dépistages par échographie pour la cardiomyopathie hypertrophique féline ( HCM ) tous les 12 à 18 mois, et sont sains PKD, Pkdef, SMA.

L’éleveur utilise des reproducteurs issus de lignées classiques et exogames et propose à la vente des chats avec des taux de consanguinité et de clonage faibles ( par rapport aux lignées classiques ).

Des chatons sont nés du mariage de Gimbya et Ishayu

Ils ont vu le jour le 06 mai 2016 et pourront quitter la chatterie après le 13 août

Sources Pawpeds – Voir le pedigree

Consanguinité complète Clones Top 2 Top 3 Top 5
Sources PAWPEDS pour les chatons de la portée 3,57 % 15,5 % 20,5 % 30,5 % 40,6 %

GIMBYA ( F3 ) – Voir son album photo

ISHAYU ( outcross ) – Voir son album photo


May-Sy, May-ly, May-Kia et Maahes vous seront présentés dans la semaine

Le contrat de vente stipule que les chatons peuvent quitter leur chatterie à leur trois mois révolus. Après leur stérilisation/identification et leur deuxième injection primo vaccination ( typhus, herpèsvirus, calicivirus ).

A la signature du contrat de réservation, les copies des dépistages HCM, PKD, Pkdef, SMA effectués sur les parents vous seront envoyés, ainsi que les détails de l’alimentation à laquelle votre chaton a été habitué dans sa chatterie.

Lors de la vente, il vous sera remis: le carnet de santé de votre petit coon, un certificat de bonne santé émis par un vétérinaire attestant de son état, le numéro de dossier de la demande de pedigrée si il est encore cours d’impression.

DISPONIBLE : Les chatons sont en recherche de leur nouvelle famille.

RÉSERVÉ : Les futurs acquéreurs ont payé 30% du tarif de vente.

OPTION : Les adoptants potentiels ont posé une option. Le contrat de réservation a été envoyé, la chatterie attend le retour de courrier avec le chèque de réservation. Il arrive que les gens se désistent … ( Tant que le chaton n’est pas réservé, il peut repasser « dispo » ).

REFLEXION : Quelqu’un a demandé un délai pour réfléchir ( définit au préalable avec l’éleveur ). Le chaton peut donc redevenir disponible d’une minute à l’autre.

Le tarif d’un chaton Maine Coon ( mâle ou femelle ) destiné à la compagnie est de 1100€.

Comment expliquer le tarif de vente d’un Maine Coon ?

Comment évaluer le coût de revient d’un chaton ?

Que faut-il inclure dans le prix d’un chaton de race ?

  • L’entretien des locaux de la chatterie
  • L’achat des reproducteurs
  • L’alimentation de qualité pour les reproducteurs et les chatons
  • Les différents dépistages de maladies génétiques ( HCM, HCM1, PKD, Pkdef, SMA )
  • Les vaccins
  • Les identifications
  • Les stérilisations
  • Les frais de Déclaration Saillie/Naissance et pedigrees au LOOF
  • La TVA sur les ventes. En 2011, la TVA sur les ventes est passée à 7% ( auparavant, elle était à 5,5% ). Aujourd’hui, depuis le 1er juillet 2014, elle est à 20%.
  • Les cotisations à la MSA
  • L’imposition sur les revenus

Qu’est-ce qu’un standard de race ?

Mâle mainecoon red solid ( quatre mois sur l'image )A quoi sert le standard ?

Clairement, un standard décrit un spécimen parfait d’une race aux fins d’une exposition. LE CHAT PARFAIT n’existe pas, mais le but du jeu est tout de même de se rapprocher au mieux du modèle idéal.

Le « standard » a pour premier objectif de fixer les caractéristiques physiques d’une race. Le standard sert de référence aux juges d’exposition, aux éleveurs et aux propriétaires.

Il décrit en tout premier l’apparence générale de la race, et ensuite une par une, chacune des parties de l’anatomie de l’animal. Cela précise certaines caractéristiques telles que la taille des oreilles, la taille de la queue, la disposition et orientation des yeux. La fourrure est elle aussi décrite : La qualité, la texture, la couleur.

Pour certaines variétés de chat, le standard définit le type, la disposition et la densité des marques. De temps en temps, il indique aussi les marques admises pour la queue, les couleurs autorisées pour les yeux, et pour les colorpoints, la couleur des extrémités.

On peut noter qu’il existe des standards particuliers Toutes les associations qui tiennent un registre ont leur standard spécifique. Ces derniers peuvent varier à quelques détails près d’un pays à un autre et même aux états-unis, d’une association à une autre.

la perfefection féline. De très belles proportions de tête.Un museau carré et bien démarqué, l'écart entre les oreilles est respecté, les lynx-tips et la colerette sont présents, l'extérieur des yeux est légèrement orienté vers les oreilles

Le standard du Maine Coon ( en résumé )

Le Maine Coon est l’un des plus grands chats domestiques avec son corps en longueur et sa musculature toute en puissance .

Sa fourrure veloutée qualifiée de mi-longue ( plus courte sur le dos que sur les flancs ) lui offre une imperméabilité quasi-totale.

A la base, sa queue recouverte d’abondants poils longs paraît aussi large que l’arrière du chat et aussi longue que son corps pour se terminer en pointe.

En moyenne, les femelles peuvent peser de quatre à six ou sept kilos, et les mâles de cinq à neuf kilos. Il leur faut attendre trois à cinq ans pour atteindre leur pleine maturité.

Ancrés sur des pattes larges et musclées avec des grands pieds ronds d’ou émergent des touffes de poil inter-digitales, ils affichent une poitrine large.

Ils ont une tête de taille moyenne avec un imposant museau carré ( ni trop court, ni en pointe ) et des pommettes proéminentes. Vu de côté, son nez est faiblement incurvé.

Les oreilles sont hautes et garnies de poils à l’intérieur et sur la pointe ( les « lynx-tips » ou « plumets » ). L’écart préconisé entre les deux correspond à la base d’une oreille.

Leurs yeux de forme ovale, par leur taille semblent tout écarquillés, ils sont faiblement inclinés par rapport à la base des oreilles. ( les yeux impairs sont tolérés exclusivement sur les spécimens de couleur blanche ).

A l’âge adulte, la tête subit un évasement qui leur donne cet air rechigné :)

En exposition, on peut retenir que la collerette « style lion » et le « pantalon » sont du meilleur effet.

JAFARI: Jeune chat Maine coon mâle brown mackerel tabby

Maladies virales contre lesquelles il existe des vaccins

De quelles maladies pouvons-nous  préserver nos Coons ( et nos chats en général ) ?

Panleucopénie infectieuse ( plus communément appelé typhus ): C’est une affection virale pouvant déclencher diarrhée et vomissements chez les jeunes chats. Il n’est pas rare que cela entraîne une mort rapide.

Choriza contagieux: C’est une maladie des voies respiratoires courante dont peuvent être responsables plusieurs agents viraux. Le vaccin n’effectue convenablement sa tache que pour deux grands virus : La calicivirose et la rhinotrachéite virale. Lorsque les chats déjà vaccinés sont touchés, ce n’est que faiblement.

Péritonite infectieuse féline ( ou PIF ): C’est une affection virale hautement contagieuse qui amène à la mort en quelques semaines. Un vaccin est actuellement encore en test aux Etats -Unis et dans quelques pays européens, mais il n’est pas encore au point et ne donne pour le moment que des résultats médiocres. Les chercheurs travaillent encore activement sur ce virus.

Leucose féline: C’est un virus courant. Très souvent source de cancer chez les chats. Un vaccin dès le plus jeune âge est préconisé.

Rage: C’est une maladie propre à certaines régions d’Europe qui est dangereuse pour le porteur contaminé et également pour l’humain. Ce virus attaque le système nerveux, une fois qu’il l’a atteint, c’est la mort assurée. En Europe centrale, le renard est le vecteur principal. En France : La rage est en recrudescence depuis mille neuf cent quatre vingt quatre. Tout animal mordeur est vacciné d’office

Chlamydiose: La bactérie « Chlamydia puttaci » est responsable de cette maladie infectieuse qui provoque une rhinite contagieuse et une conjonctivite chronique. Le vaccin n’est pas d’usage courant, il est plus utilisé dans les endroits spécifiquement atteint par ce virus.

La maladie génétique Cardiomyopathie Hypertrophique chez le Maine Coon ( HCM )

  Illustration du coeur d'un chat atteint de HCM ( cardiomyopathie hypertrophique féline )

Qu’est-ce que la maladie HCM ? ( cardiomyopathie hypertrophique féline )

La maladie se traduit par un épaississement des tissus musculaires cardiaques. Les premiers symptômes apparaissent sous forme de difficultés respiratoires, souffle cardiaque, fréquence cardiaque plus élevée. Cette maladie génétique est la plus suivie au sein de la race Maine coon.

Plusieurs races de chat sont touchées par cette Affection héréditaire : Chat du Maine, Ragdoll, Persan, British bleu, chartreux, Siamois et Burmese.

La plupart du temps, la maladie surgit brutalement et entraîne la mort du chat tout aussi rapidement. D’un point de vue transmission, c’est avec certitude que l’hérédité est mise en cause. Chez le chat Maine coon, la transmission est autosomale dominante à pénétrance complète.

Pour diagnostiquer précisément la HCM, on fait effectuer une échographie cardiaque par un spécialiste.

Que sait-on des gènes de cette maladie ?

Aujourd’hui, une mutation au niveau du gène MYBPC3 a été constatée. En général, les chats ayant contracté la mutation à l’état hétérozygote ( copie mutée du gène ) développent une forme légère et tardive de la maladie. Par contre, les malades ayant contracté la mutation à l’état homozygote ( deux copies mutées du gène ) développent une forme de cardiomyopathie plus grave et soudaine. ( Il n’est pas rare que les chats meurent avant d’atteindre trois ans )

Clairement, quel est le danger pour la descendance ?

Un chat porteur du gène hétérozygote transmettra la maladie à la moitié de ses descendants. Un chat homozygote transmettra le gène à l’intégralité de sa descendance.

Il est à noter que malgré la précision des dépistages, il est impossible d’estimer un âge auquel la maladie se développera. On sait que certains Maine Coon atteints de HCM ne présentent pas de mutation du gène MYBPC3. ( Ce qui démontre l’existence d’un autre gène responsable et inconnu pour le moment )

En conclusion, il faut retenir que les dépistages par ADN et échographies permettent uniquement d’écarter les causes principales de HCM, mais pas toutes !!

Un minimum d’informations sur la chatterie

Femelle maine coon bleu blotched tabby, elle a vu le jour dans la maternité de la chatterie. Elle est née du mariage de Gimbya ( fondation F3 )et Dirigo Erwin ( lignée Américaine US outcross )

L’éleveur a fait le choix d’en venir à élever des chats de race Maine coon tout simplement par amour des félins domestiques et après « La Rencontre » !. Ce sont des chats qui aiment et qui participent à la vie de famille, ils ont un côté « sangsue » très développé, ils se montrent aimants avec leurs maîtres et sont sans risque avec les enfants ( tant que « certaines limites » ne sont pas dépassées, bien entendu …). L’éleveur pratique l’élevage de Maine Coon comme une passion et le site de la chatterie va tenter de vous représenter cette affection si particulière que l’éleveur a pour ses chats. D’un point de vue sélection, l’éleveur utilise des reproducteurs issus de lignées bien suivies sur plusieurs générations et dépistées indemnes aux pathologies propre à la race. Tout cela en théorie permet de mettre le maximum de chance de son côté pour produire de beaux chatons équilibrés, en bonne santé, et très bien socialisés.

Ou se trouve l’élevage en France ?

Crée en 2009 avec l’arrivée de la première chatte sélectionnée après plusieurs années de méditation. Il est situé dans les terres aux abords de la côte atlantique à quelques kilomètres de la capitale de la Charente Maritime : La Rochelle. C’est au calme en pleine campagne et au milieu des champs que vous pourrez trouver la chatterie. ( pour les joindre ou leur rendre visite, rendez-vous sur la page contact )

La promesse

Tous les préjugés et idées reçues concernant : La philosophie d’élevage, la santé, le confort, l’alimentation et l’hygiène de vie en général ont été étudiées point par point afin d’adopter la démarche la plus adaptée. Les aménagements dans la maison comme au jardin se révèlent être une fantastique aire de jeu pour « fauves de salon » qui leur permet d’exprimer certains instincts ! Lorsque les chatons atteignent leur trois mois ( l’heure du grand départ de la chatterie … :-( ), ils sont parés à débuter leur nouvelle vie chez leurs nouveaux maîtres. Ils sont autonomes, épanouis, et bien socialisés.

Gayna et Goumby, deux coonettes blanche ( 5 mois sur la photo ) Élevage de Maine Coon : Le métier d’éleveur

( correspond simplement au fait de détenir plusieurs reproductrices et de vendre au moins deux portées par an ) Beaucoup voudrait tenter l’expérience, la décision ne se prend pas à la légère. C’est un activité qui comporte pas mal de contraintes ( présence permanente à l’élevage, déplacements fréquents pour saillie ou aller chercher de nouveaux chats, se tenir informé de l’actualité touchant à l’activité en général ).

On trouve deux catégories d’éleveurs :

Les professionnels:

Attention, cela ne s’improvise pas, il faut souvent plusieurs années avant que l’activité ne devienne rentable ( si elle le devient …). Au départ, il faut surtout investir ( dans les reproducteurs, dans les aménagements en tout genre : de la gamelle à l’enclos extérieur …, une alimentation de qualité, éventuellement dans la publicité pour trouver les maisons aux petits nouveaux ) … Cela peut coûter très cher !

Les particuliers:

Ils tentent souvent l’expérience sans grand recul sur la chose, ordinairement, juste pour le plaisir de voir évoluer les chatons. Le nombre de bébés peut rapidement devenir un problème, une portée de 10 à s’occuper et à placer, ça n’est pas toujours évident et ceci sans parler de tares potentielles imprévues au programme … Ce sont souvent ces derniers qui ont le plus de difficulté à placer les chatons ( même par don )

En France, pour obtenir le statut d’éleveur de chats, il y a plusieurs possibilités dont le LOOF qui propose une formation CETAC ( Certificat d’Etudes Techniques de l’Animal de Compagnie « option chat » ) après il faut faire une demande d’affixe et de numéro de SIRET. Une fois obtenu, le C.E.T.A.C permet de faire un demande de Certificat de capacité au Préfet ( adressé à la DDSV ) en montant un dossier contenant : les justificatifs d’identité et adresse, l’affixe et l’adresse de l’elevage, Une copie de la déclaration de l’élevage à la DSV ( plan des lieux avec les structures obligatoires à l’échelle et légende ), un CV, une déclaration sur l’honneur de non condamnation, une copie du diplôme LOOF ou SFF ou UMES.

Pour info, au cas ou une infraction est relevée, les risques sont : Un retrait provisoire ou définitif ( du droit d’exercer l’élevage ) pour atteinte à la protection animale, mauvais traitements ( que ce soit des coups potentiels, une mauvaise hygiène ou insalubrité des lieux d’élevage …), Installations non conformes ( par exemple, l’infirmerie est obligatoire ) …

Les femelles reproductrices

Elikya: Première sélection de la chatterie ( Femelle Maine coon outcross blanche née le 09/01/2009 )

ELIKYA
Blanche
Elle a vu le jour le 09/01/2009
Mère: Oakley Lady Mary ( lignée traditionnelle )
Père : B.C.B.G. des Coons du Chassin ( outcross )

Sources PAWPEDS
Clones : 25.4 %
Top 5 : 55,2 %
Consanguinité complète : 7.38%

Hiya est née en 2012 ( le 25/10 ) du mariage de Gimbya ( F3 ) et Erwin ( outcross )

HIYA
Brown blotched tabby
Naissance du 25/10/2012
Mère : Gimbya de ArmoniCaT ( F3 )
Père : Dirigo Erwin ( outcross US )

Sources PAWPEDS
Consanguinité complète : 1,66%
Clone : 11.5 %
Top 5 : 25,8 %

Gimbya ( fondation F3 ) Née le 14/03/2011 du mariage d'Elikya ( outcross ) et de Carayan ( fondation F2 )

GIMBYA
Brown blotched tabby
Elle est née le 14/03/2011
Mère : Elikya ( outcross )
Père : Thunderpaws Carayan ( Fondation F2 )

Sources PAWPEDS
Consanguinité complète : 0,98%
Clones : 14.1 %
Top 5 : 31 %

Izya est née de l'union de Gimbya ( fondation F3 ) et Erwin ( outcross ) le 11/05/2013

IZYA
Bleu blotched tabby
Nous lui avons souhaité la bienvenue le 11/05/2013
Mère : Gimbya de ArmoniCaT ( F3 )
Père : Dirigo Erwin ( outcross US )

Sources PAWPEDS
Consanguinité complète : 1,66%
Clones : 11.5 %
Top 5 : 25,8 %

Dans l’hypothèse ou vous souhaitez joindre l’éleveur pour un renseignement quelconque, que ce soit à propos d’un chaton, d’une visite ou autre sujet … N’hésitez pas à vous servir du formulaire de contact et à laisser vos coordonnées téléphoniques ( l’élevage vous recontactera rapidement ).

Contactez l’éleveur

9 + 15 =

Au moyen-âge, le chat noir a été jugé comme la personnification de sorciere ou du diable

A travers le temps, seul le chat a été autant adulé que assimilé au diable. Ils ont toujours engendré ou le culte, ou l’antipathie fanatique.

A l’époque ou les pharaons régentaient l’Egypte, les astres protégeaient les chats.

En Europe, à l’époque du christianisme les choses étaient très différentes, avec l’arrivée des superstitions, les félins ont vécu un enfer.

Jugé cause et instigateur de tout ce qui était « mal » ou « mauvais », pendant des décennies, il a été chassé pour être brûlé, écartelé, pendu ou noyé … Victime de rites tels que : « brûler un sac avec treize chats vivants à l’intérieur », « jeter un chat vivant du haut d’une tour » … Encore à notre époque, une fête populaire glorifie la victoire du christ sur le diable qui est représenté par un chat.

Au début du moyen Age, les chats ont progressivement et très doucement commencé à changer de statut ( sauf les chats noir qui étaient toujours accusés d’être les suppléants de quelconques sorcières ou magicien … ) C’est à cette période qu’ils ont commencé à être introduit dans de nombreux contes.

Pendant, des années les superstitions ont menées la vie dure aux chats. Le félin a été inculpé d'être "porte malheur" et "signe de mauvais présages". ll fallait absoluement les éviter ( surtout les noirs ). Longtemps incriminé comme collaborateur du diable , de sorcière ou de cartomancienne. Il a subit tout genre de maltraitance pendant des siècles l'église Chrétienne les a décimé pendant deux siècles ( Ce chat ne ressemble pas à un Maine coon^^ )

Partout dans le monde, le chat est le seul à être autant lié à l’histoire culturelle et religieuse, avec des archétypes liés au mépris et à l’attirance, avec des mythes et des croyances : que ce soit en positif ou en négatif.

Quoiqu’on en dise ! Qu’on les aiment ou non ! L’histoire le démontre : Le CHAT fascine !!

Pin It on Pinterest

Share This